Voguer

Image : Anna sur Pixabay

Voguer 

Y a-t-il un endroit où l’on ressent autant la solitude que sur un voilier perdu au milieu de l’océan? Voguer à l’aveugle en ne voyant rien ni personne apparaître à l’horizon. Voguer en ayant pour seule compagnie le son des vagues et du vent, puis parfois le silence infini des jours et des nuits où la mer se fait calme. Les nombreuses années écoulées sont désormais derrière, alors que voguent devant les années qu’il reste sans jamais entrevoir la fin. Il y a bien le soleil, le ciel, l’eau et les soirs de pleine lune ainsi que les nuages qui surplombent la vie, tantôt blancs et légers, tantôt noirs et menaçants. Voguer… et continuer de voguer jusqu’au jour de l’épuisement.

nikellenica
20-09-22

Tourne et tourne

image : Kalhh

Tourne et tourne!

 

Heureux un jour

Pas pour toujours!

Joyeux au matin

Triste le lendemain.

Du temps pluvieux

Au soleil radieux

Le jour se poursuit

Suivi de la nuit…

La roue tourne éternelle

Tout se renouvèle

Le matin et le soir

C’est blanc ou c’est noir.

De saison en saison

Le temps tourne en rond

Une fleur en devenir

Tout finit par finir.

On prend tous(tes) le train

Qui mène au bout du chemin

Rien ne change vraiment

Sinon le décor et les gens.

 

nikellenica
03-04-22

 

Paix et liberté!

Image : Uki_71

Paix et liberté!

 

C’est le visage de la guerre

Qui montre toute sa laideur.

Le monde entier tremble de peur

Sous la menace nucléaire.

 

Il y a des bombes qui explosent

Y a-t-il des mots pour rassurer?

Y a-t-il des gestes à poser?

Que des sanctions que l’on impose.

 

Des gens s’enfuient, des enfants pleurent

Dès le matin et jusqu’au soir!

L’espoir avant le désespoir

Des gens résistent, des gens meurent!

 

Un despote cruel en délire

Ne respecte pas la vie des gens!

Pour sa soif de pouvoir et d’argent

Il est prêt à tout et même au pire!

 

Ces deux années de pandémie

Ont changé nos priorités. 

Rien n’importe plus que la vie

La paix et puis la liberté!

 

nikellenica
14-03-22

Nature, Terre, monde, univers et l’homme

Nature, Terre, monde, univers et l’homme

 

 La nature est débordante de ressources essentielles inépuisables

L’homme si vulnérable en dépend entièrement

Pourquoi détruirait-il la nature dont il a grandement besoin?

 

Source de vie, la planète Terre est immense

Et l’homme qui l’habite est si petit

Pourquoi agirait-il comme si la terre entière lui appartenait?

 

Berceau de l’humanité, le monde est vaste

Or, l’homme est si minuscule 

Pourquoi se considérerait-il comme le centre du monde?

 

Dans l’espace et le temps, l’univers est infini

Alors que l’homme a ses limites

Pourquoi se prendrait-il pour le maître de l’univers?

 

Nature, Terre, monde et univers sont la vie

Pourquoi l’homme ruinerait-il tout sur son passage

Pour une question d’argent, de pouvoir ou de prestige

Alors qu’il n’a que la vie comme seule et unique possession?

 

Ce serait trop absurde

 

nikellenica
20-06-21     

 

À la croisée des chemins de la vie

À la croisée des chemins de la vie

 

Tellement de gens sont passés tout près

Pressant le pas ne s’arrêtant jamais

Un sourire, un bonjour par courtoisie

À la croisée des chemins de la vie…

 

Tellement de gens sont passés ici

Se sont arrêtés, puis ils sont partis

Ceux restés sont appelés des ami(e)s 

À la croisée des chemins de la vie…

 

Tellement de gens sont passés à point

Par chance comme un signe du destin

Des anges du Ciel venus par magie

À la croisée des chemins de la vie…

 

Tant de gens sont passés et passeront

Le temps d’une rose ou un temps plus long

De tout sexe, race, langue et patrie

À la croisée des chemins de la vie…

 

nikellenica (décasyllabes)

14-05-21

De la vie à la mort

death-2433005_640

Quand j’étais jeune on disait que novembre était le mois des morts. C’est un mois que je n’aime pas trop étant donné ses jours de pluie trop nombreux, sa froideur et la noirceur qui vient trop tôt. Parler de la mort est un sujet qui fait partie de la vie, alors novembre s’y prête bien sans pour cela que ce soit triste.

De la vie à la mort

 

Partout où il y a la vie

Il y aura assurément la mort.

Telle une épée de Damoclès, la mort

Plane au-dessus de la vie.

 

La naissance condamne à mourir!

La vie expérimente

La mort patiente

Rien à faire pour s’en prémunir!

 

La vie est un lever de soleil au matin

Des pages d’ histoire.

La mort est la venue de la nuit noire

Le mot de la fin!

 

La vie est une fleur fraîchement éclose

Qui fascine par son parfum et ses couleurs

Soudain déracinée, les pétales en pleurs

Dans la mort, elle se décompose.

 

Il faut vivre pour mourir

La vie est donc un prélude!

Il faut vivre avant de mourir

Car la mort est… une certitude.

 

nikellenica
01-11-20

citation-chagall

Ainsi va la vie…

day-1552119_640

Ainsi va la vie…

 

Quand la nuit pâlit

Le jour se pointe.

Puis les jours passent

Les semaines s’écoulent

Les mois s’effritent

Et l’année prend fin.

Quand le jour s’éteint

La nuit s’installe.

Hier s’en va

Demain s’en vient.

 

Ainsi va la vie…

 

nikellenica
22-08-20

external-content.duckduckgo-1

Éternité

time-2581082_960_720

Éternité

 

La vie est un éternel recommencement
Une répétition d’évènements
Un aller-retour de saisons
Une liste de traditions.
Des jours, des mois, des années
D’une routine bien ancrée.
Travail et semaine
Vacances et week-end
Naissances et morts
Puis la terre tourne encore.
Tout meurt et tout revit
Inévitablement à l’infini.
Tourne et tourne la roue
Sans ceux d’hier et bientôt sans nous.
À travers le temps, en divers lieux
Semblablement, sous d’autres yeux
En parfaite continuité
Pour l’éternité.

 

nikellenica
23-11-19

birthday_dame1900_joyanniv_barre

Nature automnale

automne Photo : Louis Chamberland

 

Nature automnale

 

Au coeur de la forêt, l’automne a fignolé
Un coin de la nature avec habileté.
Comme toile de fond, une souche pourrie
À l’écorce grisâtre, à l’état d’agonie.
Mais la vie s’y agrippe avec force et vigueur
Alliant tons de vert et taches de rougeurs.
Un tronc d’arbre coupé comme appui à la vie
Ne connait pas de fin… Nature soit bénie!

 

nikellenica (alexandrins)
06-10-19

d3a97e2c

Sans retour

life-3089646_960_720

Sans retour

 

Petit oiseau à un vol de la mort
voit le reflet du ciel à travers la fenêtre.
D’un vol précipité, frappe la vitre.
Forte méprise qui lui vaudra la vie.
Adolescent à un plongeon de la mort
dans une zone interdite à la baignade.
Plonge et ne remonte plus à la surface.
Folle témérité qui lui vaudra la vie.
C’est ainsi… La vie ne tient qu’à un fil!
Un seul instant, suffit pour traverser de l’autre côté.
C’est trop peu, c’est trop court…
Un claquement de doigt et
aucune possibilité de revenir en arrière.

 

nikellenica
26-06-19
753aac01