Les voleurs de vie

knife-376381_960_720

Noir

 

Un éclair déchira le ciel de Manchester
Puis le rouge s’écoula de la plaie
Éclaboussant le pont de Londres.
Les voleurs de vies recouvrirent les visages
Du blanc de la terreur puis les corps du noir
De la mort. Ils attaquèrent par-derrière
Comme le font trop souvent les lâches
Imposant la grisaille des jours de deuil,
Mais ils n’éteindront jamais Le jaune lumineux
Du soleil ni n’atténueront le bleu pur du ciel!

 

 

Voleurs de vie

Personne n’est à l’abri
De vous, voleurs de vie!
Vous êtes des tueurs d’innocents
Vous radicalisant
Pour mettre en avant-scène
Vos coeurs remplis de haine.
Vous volez la vie des gens
Lâchement et gratuitement!
Nul ne possède la vérité
Martyrs, vous ne gagnez rien!
Vous mourez pour rien. Point!
Le monde appartient à chacun et à personne!
La vie ne se prend pas, elle se donne!
Avec vos bombes, vos couteaux, vos camions-bélier
Vous croyez pouvoir conquérir le monde entier!
Mais le monde continuera sans vous
Il ne s’arrêtera jamais même avec vous.
Vous serez poussière dans le néant
Sans récompenses et sans avenants.
Vous vous éteindrez tel un feu de paille
Sans aucune valeur ni aucun mérite
Car vous êtes des voleurs de vie!

 

nikellenica
06-06-17

 

Comment rester insensible devant tout ce gâchis!
Mes pensées à tous les blessés et aux parents des victimes.
citation-on-compare-parfois-la-cruaute-de-l-homme-a-celle-des-fauves-c-est-faire-injure-a-ces-derniers-fiodor-dostoievski-134401

Jours noirs

noir

Jours noirs

 

Suivirent des jours noirs
Après l’horreur du soir
Où la haine est entrée
Dans la grande mosquée.

 

Il y eut, morts et blessés
Victimes de préjugés
Une tragédie fortuite
D’une violence gratuite.

 

Ensemble dans le chagrin
La main dans la main
Leur pardon fut sans rancunes
Sans colère aucune!

 

Un jour neuf est né
Porteur d’espoir, même blessé
Baume sur une plaie profonde
Paix, paix sur le monde!

 

nikellenica
04-02-17

La violence ne mène à rien, la violence ne règle rien, la violence engendre la violence.

 

paix

J’ai vu l’horreur

horror

J’ai vu l’horreur

 

J’ai vu l’horreur en images
D’hommes abaissés au rang de la bête
Qui tuent de sang-froid leurs semblables
Sans la moindre parcelle d’émotion.
J’ai vu sur leurs visages, les traits du diable
Dans leurs yeux, la folie démentielle
Dans leurs gestes, la cruauté barbare.
J’ai vu des atrocités inhumaines.
Hommes aux longs couteaux poussant
Leurs victimes à marcher, mains liées
À travers le désert vers un lieu déterminé.

 

Ils étaient agenouillés, dos à leur bourreau…
J’ai vu leurs yeux hagards, leurs mines résignées
Sur leurs lèvres, le murmure d’une prière.
Et ce temps qui s’étire, insoutenable
Et ces secondes interminables
Leurs têtes tirées vers l’arrière!
J’ai dû fermer les yeux devant
L’insupportable massacre collectif…
J’aurais voulu ne jamais avoir vu
Ce dont l’humain est capable
Dans ce qu’il y a de plus abject.
L’horreur existe bel et bien!

Je l’ai vue…

 

nikellenica
04-02-16

e4d57438.gif