Lumière d’automne

Photo : Alice Massé

Lumière d’automne

 

Que la lumière éclaire

Le côté sombre de l’automne!

Que les couleurs dansent

Sur les feuilles avant qu’elles ne meurent!

Feuillage de feu sur fond automnal

Vaut bien l’éclat d’un soleil d’été!

L’automne prend la pose le temps d’un cliché

Mise en scène pour un spectacle d’adieu

D’ici peu s’éteindra la lumière.

 

nikellenica
6-10-20

Hiver mal-aimé

winter-landscape

Hiver, mal-aimé!

 

Or, le jour s’est levé du mauvais pied
S’empêtrant dans la rigueur du temps.
Le soleil a choisi de paresser
Entre ciel et terre, tout est blanc.

 

Je doute que l’on puisse aimer l’hiver
En rêvant tous les jours d’être ailleurs.
En pestant sans fin contre l’univers
Comment conserver sa bonne humeur?

 

On voudrait que l’hiver n’existe pas
À la pensée des beaux jours d’été.
Parfois, on aimerait quitter ce froid
Dans le sud, aller se réchauffer!

 

Penser au printemps redonne l’espoir
Entre temps, les jours sont assombris.
On maudit l’hiver du matin au soir
Et on oublie de vivre aujourd’hui.

 

 

nikellenica (rimes masculines)
01-02-20

unnamed

Pensée sur le web

578e5004-c555-64ae-7c98-0d31fec8dad3

Sonnet d’automne

novembre

Sonnet d’automne

 

Étincelles pourpres ainsi que traînées d’or
Courent sur les feuilles et les pousses herbues.
L’automne se contraint d’en mettre plein la vue
Jouant de coloris, embrasant le décor.

 

À l’heure où le soleil fait miroiter les ors,
Les rubis, les jades dans les coiffes touffues
L’automne se permet courbettes éperdues
Pour camoufler l’été sous ses joyaux trésors.

 

Juste avant que le gris envahisse le ciel
Que la température oscille au point du gel
Que la pluie et le vent déshabillent les arbres.

 

Et lorsque les oiseaux se taisent pour de bon
Quand la noirceur vient tôt, froide comme le marbre
Or, l’automne n’est plus que désolation.

 

 

nikellenica
2010

0393add3

Comme des oiseaux

autumn-233429_960_720

 

Comme des oiseaux

 

Les feuilles aux toilettes colorées
Quittent leur nichoir d’été
Pour trouver refuge à nos pieds
Comme des oiseaux aux ailes brisées.

 

L’automne prêt pour une trêve
Chante l’hymne de l’été indien
Comme des oiseaux au petit matin
Pépiant leur aubade brève.

 

Octobre entre soleil et déchirures
L’adieu aux dernières chaleurs
Comme des oiseaux migrateurs
Échapper à tout prix à la froidure.

 

Novembre, triste paysage
Parmi les arbres dénudés
Ses nuits et ses jours sont mal-aimés
Comme des oiseaux au sombre plumage.

 

nikellenica
13-10-17

                          58a8b20e

Les saisons de ma vie

saisons de vie

Les saisons de ma vie

 

C’était hier le printemps de ma vie!
Je respirais à fond l’odeur bénie
Des fleurs nouvellement épanouies.

 

Je me souviens aussi bien de l’été!
Je mordais dans la chair tendre et sucrée
Des fruits bien mûrs jusqu’à satiété.

 

Voici venu le début de l’automne!
Je dis merci! La récolte fut bonne
Mais le froid n’est pas loin et je frissonne.

 

Quand l’hiver glacera mon paysage
Lorsque le temps influera sur mon âge
À regret, je devrai plier bagage.

 

nikellenica (décasyllabes)
31-03-16

 

f3c30b7f66b073e02f8baf0eef324c50

 

Oies blanches du printemps (essai haïku)

printemps

Oies blanches du printemps

 

Aux premières loges
à l’arrivée des oies blanches
spectacle gratuit

 

Hauts cris dans le ciel
au passage des oies blanches
concert en plein air

 

Le printemps frissonne
sous les plumes des oies blanches
pattes dans la neige

 

nikellenica
16-03-16

haïkus

En novembre

novembre

En novembre

 

Comment je me sens?
Je me sens triste, délaissée
Démoralisée, dévastée!
Comme cet arbre solitaire
Dépossédé de sa verte jeunesse
Sans le vert de son feuillage
La tête à l’envers!
Comme ce ciel morose
Qui n’a que du noir et du gris à offrir
Que de la pluie à verser
Sans le bleu des beaux jours
J’ai les bleus!
Comme ce champs dépouillé après la récolte
Qui attend sous la froide brume matinale
Les premières neiges pour recouvrir sa sombre nudité.
Voilà comment je me sens en ce mois de novembre
L’âme à découvert…

 

nikellenica
01-11-15

blog-702-les-jardinieres-d-automne-17-septembre-2015-300915230228-606362521

Chante le printemps!

printemps

Chante le printemps!

 

Le printemps me berce et m’enchante
Quand je mets le nez dans ma cour
Voilà que tous les oiseaux chantent!

 

Un climat de fête agrémente
Mon jardin puis les alentours
Le printemps me berce et m’enchante.

 

Perchée sur branches bourgeonnantes
La gent ailée est de retour
Voilà que tous les oiseaux chantent!

 

En tenue de couleurs pimpantes
Vite, les mâles font leur cour
Le printemps me berce et m’enchante.

 

Ô combien nature est plaisante
Quand c’est la saison des amours
Voilà que tous les oiseaux chantent!

 

Ici et là, des fleurs naissantes
S’ouvrent sous le soleil du jour
Voilà que tous les oiseaux chantent
Le printemps me berce et m’enchante!

 

nikellenica (villanelle)
08-04-15

barre_10

Printemps tardif

Scaled Image

Printemps tardif!

Les dernières traces de neige s’épuisent à vouloir demeurer.
Est-ce la venue prochaine du printemps qui me fait chanter?
Voilà que je renais à la vie comme on se réveille d’un mauvais rêve.
Reviendront le printemps, les érables et leur sève,
les perce-neige et le doux temps, telle une promesse.
Il est grand temps que l’hiver disparaisse…

nikellenica
27-03-15
1dh6hebSDuIaxPsPrW6zeCf20LU