Poète anonyme

poète

Poète anonyme

 

D’espoir en déroute
Entre joie et amertume
J’ai joué de la plume
Sans que l’on m’écoute!

 

À bons entendeurs
Juges impitoyables
Et dieux décideurs!

 

Faut-il qu’un poème
Ne veuille rien dire
Pour qu’il attire
L’attention suprême?

 

Les organismes subventionnés
Ne servent en fait qu’à favoriser
Les membres d’un club fermé
Perdant de vue le but premier.

 

À bons entendeurs
Juges impitoyables
Et dieux décideurs!

 

De poésie, je vivrai
Jour et nuit
Sans appui…
À bout de mots
Je mourrai, s’il le faut
Dans l’obscurité…

 

 

nikellenica
27-01-16

7c578fa4