Le temps s’en va…

Le temps s’en va…

 

Gage d’un printemps réussi

Le temps modèle la jeunesse 

Bien qu’il flétrisse la vieillesse 

Le coeur ne prend pas un seul pli.

 

C’est fou à quel point le temps court!

L’année finit, l’autre commence

Le jour s’ajoute à l’existence

Sur le chemin d’un non-retour.

 

Ne s’arrête-t-il pas ce temps?

Au sablier coule le sable

Il ne s’arrête infatigable

Que pour ceux qui ont fait leur temps.

 

Après la nuit vient le matin

D’une journée toute nouvelle

Juste le temps d’une étincelle

Et voilà que le jour s’éteint…

 

nikellenica (octosyllabes)
21-07-21

citations trouvées sur le web

J’ai écrit

J’ai écrit…

 

J’ai écrit la haine, j’ai écrit l’amour

Mis à l’avant-scène le bonheur-du-jour

J’ai écrit aussi sur tout ce qui m’entoure.

Écrire, c’est ma vie!

 

J’ai écrit la vie, j’ai écrit la mort

Douce rêverie, précieux réconfort

J’ai écrit aussi sous les feux de l’aurore.

Écrire, c’est ma vie!

 

J’ai écrit la peur, j’ai écrit l’espoir

Avec tout mon coeur, toucher et émouvoir

J’ai écrit aussi la peine à l’encre noire.

Écrire, c’est ma vie!

 

J’ai écrit la foi, j’ai écrit l’ennui

L’hiver et le froid, les printemps fleuris

J’ai écrit aussi sur les années qui fuient.

Écrire, c’est ma vie!

 

J’ai écrit pour vous, j’ai écrit pour moi

En vers rimés surtout, en prose parfois

J’ai écrit aussi avec plaisir et joie.

Écrire, c’est ma vie!

 

nikellenica
07-07-21

pensée sur le web


Déconfiner

Cliquez sur l’image pour le slam lu avec musique

Déconfiner (essai de slam)

Déconfiner, c’est se désenchaîner, c’est tout recommencer
En vérité… c’est juste continuer de vivre sa vie.
Déconfiner, c’est se désaliéner, c’est jouir de l’été
En vérité… c’est enfin retrouver la chaleur des ami(e)s!
C’est ne plus décider, ne plus savoir où et comment
Se reprogrammer à la rencontre des gens.
C’est découvrir un matin qu’il n’y a plus de règlements
Sans lavage des mains, sans masque, sans désinfectant.
C’est briser sa cage, s’évader de chez soi
Quitter l’ombrage, allumer plein d’ feux de joie.
C’est visiter les amies et toute la parenté 
Pouvoir s’enlacer et s’embrasser à s’étouffer.
Déconfiner, c’est redémarrer la terre, s’amuser, faire la fête.
C’est aller de l’avant, ne plus garder l’deux mètres.
C’est lever son verre à la liberté.
Déconfiner, c’est s’entraîner au gym, c’est faire le tour de tous les bars .
C’est lutter contre la déprime, c’est prendre l’habitude de veiller tard.
C’est danser toute la nuit, se remettre à la drague.
Ne plus rien penser, c’est errer sur la plage. 
C’est tourner la page, c’est se reconnecter.
Pouvoir se toucher, se séduire et se charmer.
C’est renaître à l’espoir d’être libéré
C’est déplier ses ailes pour s’envoler!
C’était le bon temps pour les introvertis!
Maintenant, place à tous, vive la compagnie!

nikellenica ((essai)slam) 
13-06-21
Musique : TKZ piano instrumental pour slam 
lien : https://www.youtube.com/watch?v=MncMSV20ytA

J’envie tes mots

paper-1100254_640

Image de Dariusz Sankowski

J’envie tes mots

 

J’envie tes mots d’amour 

Tes mots fleur bleue de tendresse 

Tes mots douceurs de caresses 

Livrant ton coeur au grand jour.

 

J’envie les mots que tu fais rimer

Les mots que tu ressens pour elle

Les mots de ta plume sensuelle

Vibrant de désir passionné.

 

J’envie les mots que tu écris

Les mots que tu peaufines

Les mots que tu câlines

Excitant les sens endormis.

 

J’ai le coup de foudre pour tes mots

Tes mots d’une ardeur dévorante

Tes mots d’une ferveur brûlante

Parcourant de frissons la peau.

 

nikellenica
12-02-21

external-content.duckduckgo

Joyeuse St-Valentin à tous(tes)

external-content.duckduckgosur le web

Le dernier vers

Le dernier vers

 

Quand se posera la colombe

Sur le dernier de mes écrits

Plutôt qu’orner de fleurs ma tombe

Quand se posera la colombe

Déposez des mots sur ma tombe

Des poèmes à l’infini

Quand se posera la colombe

Sur le dernier de mes écrits.

 

Que résonne la poésie

En écho jusqu’au paradis

Telle une douce mélodie

Que résonne la poésie

À la mémoire de ma vie

Avant l’arrivée de l’oubli

Que résonne la poésie

En écho jusqu’au paradis.

 

nikellenica  (2 triolets )
25-08-20

external-content.duckduckgo

Trouver les mots

Trouver les mots!

 

Ces mots sont comme la mer

Ils défilent sur les vagues

Vont et viennent et divaguent

Parfois arrosés d’écume

Sous une nappe de brume

Et je ne les trouve point.

 

Ces mots sont comme le ciel

Ils se voilent de nuages

Maîtrisent le camouflage

Parfois inondés de pluie

Au fil des intempéries

Et je ne les trouve point.

 

Ces mots sont comme les fleurs

Ils fleurissent sous ma plume

Enluminent et parfument

Parfois teintés d’harmonie

En gerbes de poésie

Et je les retrouve enfin!

 

nikellenica (heptasyllabes)
01-08-2020

Rose d’espoir

rose-2007607_640

Rose d’espoir

 

Rose blanche
Si pure et si belle
Tu m’es apparue
Sur un fond des plus noirs
Comme une promesse
De jours meilleurs.
Un message d’espoir
Du bout des lèvres
comme un signe évident
que tout ira bien.

 

nikellenica
21-03-20

external-content.duckduckgo

Nous avons tous(tes) besoin d’un petit peu d’espoir… 

Hiver mal-aimé

winter-landscape

Hiver, mal-aimé!

 

Or, le jour s’est levé du mauvais pied
S’empêtrant dans la rigueur du temps.
Le soleil a choisi de paresser
Entre ciel et terre, tout est blanc.

 

Je doute que l’on puisse aimer l’hiver
En rêvant tous les jours d’être ailleurs.
En pestant sans fin contre l’univers
Comment conserver sa bonne humeur?

 

On voudrait que l’hiver n’existe pas
À la pensée des beaux jours d’été.
Parfois, on aimerait quitter ce froid
Dans le sud, aller se réchauffer!

 

Penser au printemps redonne l’espoir
Entre temps, les jours sont assombris.
On maudit l’hiver du matin au soir
Et on oublie de vivre aujourd’hui.

 

 

nikellenica (rimes masculines)
01-02-20

unnamed

Pensée sur le web

578e5004-c555-64ae-7c98-0d31fec8dad3

Comme hier!

baby-boomer-retire

Comme hier!

 

Si l’on se disait tout l’amour
Que l’on ressent l’un envers l’autre
De vive voix et sans détour
Comme au printemps de nos amours.

 

Si l’on se disait des mots doux
De simples mots remplis d’ivresse
Des mots flatteurs au charme fou
Comme à nos premiers rendez-vous.

 

Si l’on se disait l’important
Pas uniquement par des gestes
Mais à l’oreille en susurrant
Comme à l’aube de nos vingt ans.

 

Si l’on se disait, je le veux!
Oui, comme au jour du mariage
Main dans la main, yeux dans les yeux
Comme de jeunes amoureux.

 

nikellenica (octosyllabe)
10-01-20

8fc4a05a

Éternité

time-2581082_960_720

Éternité

 

La vie est un éternel recommencement
Une répétition d’évènements
Un aller-retour de saisons
Une liste de traditions.
Des jours, des mois, des années
D’une routine bien ancrée.
Travail et semaine
Vacances et week-end
Naissances et morts
Puis la terre tourne encore.
Tout meurt et tout revit
Inévitablement à l’infini.
Tourne et tourne la roue
Sans ceux d’hier et bientôt sans nous.
À travers le temps, en divers lieux
Semblablement, sous d’autres yeux
En parfaite continuité
Pour l’éternité.

 

nikellenica
23-11-19

birthday_dame1900_joyanniv_barre