Beauté automnale

Beauté automnale 

 

L’entrée en scène de l’automne

Signifie la fin de l’été.

À cette étape, on lui pardonne

Vu sa gracieuse beauté.

 

C’est l’explosion de l’automne

En coloris jaunes dorés!

Lorsque les feuilles vermillonnent

C’est un spectacle inusité!

 

Peu à peu décline l’automne

Plus les arbres sont dénudés.

Voilà que l’hiver le talonne!

Le froid aspire à s’installer.

 

Où sont les charmes de l’automne?

Quand le soleil reste caché.

Lorsque pluie et froid fusionnent

L’automne perd de sa beauté.

 

nikellenica (octosyllabes)
21-09-21

Le temps s’en va…

Le temps s’en va…

 

Gage d’un printemps réussi

Le temps modèle la jeunesse 

Bien qu’il flétrisse la vieillesse 

Le coeur ne prend pas un seul pli.

 

C’est fou à quel point le temps court!

L’année finit, l’autre commence

Le jour s’ajoute à l’existence

Sur le chemin d’un non-retour.

 

Ne s’arrête-t-il pas ce temps?

Au sablier coule le sable

Il ne s’arrête infatigable

Que pour ceux qui ont fait leur temps.

 

Après la nuit vient le matin

D’une journée toute nouvelle

Juste le temps d’une étincelle

Et voilà que le jour s’éteint…

 

nikellenica (octosyllabes)
21-07-21

citations trouvées sur le web

Noël, cette année (2020)

light-2982266_640

Noël cette année (2020)!

 

Les jours multiplient la grisaille

Les nuits, les larmes de verglas.

Sans réveillons, sans retrouvailles

Noël, il n’y en aura pas.

 

La solitude est évidente

On doit rester chacun chez soi.

Plus ça va, plus tout s’oriente

Vers un Noël en pyjama!

 

Les rues se sont illuminées

De couleurs pour faire oublier 

Qu’il n’y aura pas cette année

Ni Noël! Ni de quoi fêter!

 

nikellenica (octosyllabes)
7-12-20

 

Joyeux Noël tout de même!

external-content.duckduckgo

external-content.duckduckgo

noel

Comme hier!

baby-boomer-retire

Comme hier!

 

Si l’on se disait tout l’amour
Que l’on ressent l’un envers l’autre
De vive voix et sans détour
Comme au printemps de nos amours.

 

Si l’on se disait des mots doux
De simples mots remplis d’ivresse
Des mots flatteurs au charme fou
Comme à nos premiers rendez-vous.

 

Si l’on se disait l’important
Pas uniquement par des gestes
Mais à l’oreille en susurrant
Comme à l’aube de nos vingt ans.

 

Si l’on se disait, je le veux!
Oui, comme au jour du mariage
Main dans la main, yeux dans les yeux
Comme de jeunes amoureux.

 

nikellenica (octosyllabe)
10-01-20

8fc4a05a

Taches d’encre

taches d'encre

Taches d’encre

 

J’écris le sombre de la nuit
Des mots obscurs sur une page.
Lorsque mon esprit s’ennuage
Je fais rimer en vert-de-gris.

 

Je peins en noir mon ressenti
D’une part d’ombre mon image.
Ma signature est témoignage
Mon écriture s’assombrit.

 

Taches d’encre sur feuille blanche
Au moment où mon coeur s’épanche
Ma plume noircit sans détour.

 

Fonds moroses, humeurs chagrines
Comme la noirceur en plein jour
Mes poèmes ont triste mine.

 

nikellenica (sonnet octosyllabes)
12-09-18

 

0b575a1b

Quand le temps prend son temps…

pray-1639946_960_720

Quand le temps prend son temps…

 

Tout part d’une seule pensée
Une chose fort désirée.
Le temps d’un voeu et l’on y croit
Plein d’espoir, on croise les doigts.

 

Quand le temps étire les heures
Quand le doute plane et demeure
Quand l’impatience s’accroît
Alors, on décroise les doigts.

 

Enfin, il n’y a pas urgence!
Mieux vaut garder la confiance
Toujours laisser du temps au temps
On gagne à être patient.

 

nikellenica (octosyllabe)
20-01-18

 

barre-fleurcouleurSonnetteCenterblog

Noir et blanc

sad-505857_640

Noir et blanc ou en couleurs!

 

Elle était seule dans son coin
Unique fleur dans un jardin
En boutonnière ou à la main
Solitude sans lendemain.

 

Elle était encline à pleurer
Saison des pluies à essuyer
Nuages gris accumulés
Tristesse sans jours de congé.

 

Elle avait de grands cernes noirs
Dernier adieu dans un mouroir
Les yeux gonflés de désespoir
Déprime du matin au soir.

 

Elle avait repris des couleurs
Légère brise de fraîcheur
À bout de souffle, une lueur
Espérance du fond du coeur.

 

nikellenica
31-03-17

17bd9afc

Loin des yeux

Scaled Image 11

Loin des yeux

 

Loin des yeux mais si près du coeur
Quand l’attente est un long silence.
Hier c’était le vrai bonheur
Je jouissais de ta présence.

Loin des yeux mais si près du coeur
Lorsque vient la désespérance.
Avant brillaient mille couleurs
Où sont les jours d’exubérance?

Loin des yeux mais si près du coeur
Au moment où l’ennui m’assaille.
L’isolement brise le coeur
À quand l’émoi des retrouvailles?

Loin des yeux mais si près du coeur
L’amour survit à la distance.
L’avenir sera-t-il meilleur?
Le temps s’enfuit, las de l’absence.

 

nikellenica

15-10-11