Le mur



Image : Pexels

Le mur

 

Je croyais que nous étions proches

Que nos coeurs battaient au même rythme

Que nous avions le même regard

La même vision, le même langage.

Je croyais que nous étions proches

Que nous respirions le même air

Que nous partagions les mêmes valeurs

Les mêmes sentiments, le même sang.

Mes poèmes étaient là, épars 

Attendant le moment d’être lus

Et pourtant, ils ne suscitèrent 

ni l’intérêt ni même la curiosité.

Je croyais que nous étions proches

Mais je frappai un mur d’indifférence.

 

nikellenica

22-02-22