La chance

chance

La chance

 

 

J’ai marché sous des soleils brûlants
sous des froids intenses pendant des jours
des mois et même des années
avant de trouver un ciel aussi clément.
J’ai parcouru des routes impraticables
j’ai traversé des ponts chancelants
puis des marais remplis de végétations
où chacun de mes pas s’enfonçait dans la boue.
J’ai gravi des escaliers à n’en plus finir
pour ensuite redescendre plus bas que terre.
J’en ai usé des semelles!
J’en ai soigné des ampoules!
Mais dès que j’ai foulé ce sol
j’ai su que j’avais trouvé ma place au soleil.
Quand on me dit que j’ai eu de la chance
Je réponds que ce sont plutôt tous les efforts
que j’y ai mis qui m’ont permis d’y arriver.
Compter sur la chance, c’est certainement bien!
Mais faire sa chance soi-même, c’est encore mieux!

 

nikellenica
14-06-18

d2a5a4ec.gif

travail