Tristesse automnale

Tristesse automnale

 

Je profite des chauds rayons du soleil d’automne 

Les yeux fermés,  la tête ailleurs…  je prête l’oreille

À l’animation habituelle de la vie de tous les jours.

Dans ce demi-silence, il n’y a plus de chants d’oiseaux

Ils se sont envolés vers des lieux plus cléments.

Des relents solitude planent au-dessus de mon jardin

Dans mon coeur s’installe la tristesse automnale.

 

nikellenica
08-10-21

Beauté automnale

Beauté automnale 

 

L’entrée en scène de l’automne

Signifie la fin de l’été.

À cette étape, on lui pardonne

Vu sa gracieuse beauté.

 

C’est l’explosion de l’automne

En coloris jaunes dorés!

Lorsque les feuilles vermillonnent

C’est un spectacle inusité!

 

Peu à peu décline l’automne

Plus les arbres sont dénudés.

Voilà que l’hiver le talonne!

Le froid aspire à s’installer.

 

Où sont les charmes de l’automne?

Quand le soleil reste caché.

Lorsque pluie et froid fusionnent

L’automne perd de sa beauté.

 

nikellenica (octosyllabes)
21-09-21

Lumière d’automne

Photo : Alice Massé

Lumière d’automne

 

Que la lumière éclaire

Le côté sombre de l’automne!

Que les couleurs dansent

Sur les feuilles avant qu’elles ne meurent!

Feuillage de feu sur fond automnal

Vaut bien l’éclat d’un soleil d’été!

L’automne prend la pose le temps d’un cliché

Mise en scène pour un spectacle d’adieu

D’ici peu s’éteindra la lumière.

 

nikellenica
6-10-20

Sonnet d’automne

novembre

Sonnet d’automne

 

Étincelles pourpres ainsi que traînées d’or
Courent sur les feuilles et les pousses herbues.
L’automne se contraint d’en mettre plein la vue
Jouant de coloris, embrasant le décor.

 

À l’heure où le soleil fait miroiter les ors,
Les rubis, les jades dans les coiffes touffues
L’automne se permet courbettes éperdues
Pour camoufler l’été sous ses joyaux trésors.

 

Juste avant que le gris envahisse le ciel
Que la température oscille au point du gel
Que la pluie et le vent déshabillent les arbres.

 

Et lorsque les oiseaux se taisent pour de bon
Quand la noirceur vient tôt, froide comme le marbre
Or, l’automne n’est plus que désolation.

 

 

nikellenica
2010

0393add3

Nature automnale

automne Photo : Louis Chamberland

 

Nature automnale

 

Au coeur de la forêt, l’automne a fignolé
Un coin de la nature avec habileté.
Comme toile de fond, une souche pourrie
À l’écorce grisâtre, à l’état d’agonie.
Mais la vie s’y agrippe avec force et vigueur
Alliant tons de vert et taches de rougeurs.
Un tronc d’arbre coupé comme appui à la vie
Ne connait pas de fin… Nature soit bénie!

 

nikellenica (alexandrins)
06-10-19

d3a97e2c

L’automne, déjà!

thé d'automne

L’automne, déjà!

 

Les saisons s’en vont
Doucement comme à regret.
L’automne prend la relève
D’un été figé dans la fraîcheur matinale.
Le paysage rougi offre un spectacle gratuit
Pour faire oublier l’ardeur des beaux jours.
Alors que l’été s’exile et que les oiseaux désertent
S’ensuit la fuite inexorable du temps.

 

nikellenica
04-10-18

 

Py-0AAu4grmKmGhxIeR3r3ZaNvo

Comme des oiseaux

autumn-233429_960_720

 

Comme des oiseaux

 

Les feuilles aux toilettes colorées
Quittent leur nichoir d’été
Pour trouver refuge à nos pieds
Comme des oiseaux aux ailes brisées.

 

L’automne prêt pour une trêve
Chante l’hymne de l’été indien
Comme des oiseaux au petit matin
Pépiant leur aubade brève.

 

Octobre entre soleil et déchirures
L’adieu aux dernières chaleurs
Comme des oiseaux migrateurs
Échapper à tout prix à la froidure.

 

Novembre, triste paysage
Parmi les arbres dénudés
Ses nuits et ses jours sont mal-aimés
Comme des oiseaux au sombre plumage.

 

nikellenica
13-10-17

                          58a8b20e

C’était l’automne!

background

C’était l’automne!

 

Les feuilles se détachaient de l’arbre centenaire
terminant leur chute sur mon balcon.
Avec mon balai, je leur faisais la guerre
refusant obstinément le départ de l’été.

 

C’était l’automne!

 

Je n’entendis pas le cri du geai bleu signaler ma présence
ni ne vis les yeux émerveillés des enfants collectionnant des feuilles
mais j’entendis le vent siffler outrageusement entre les branches
et je vis les dernières fleurs de mon jardin… agoniser.

 

nikellenica
11-09-17

cde88694.png

 

Déjà l’automne!

sun-622740_640

Déjà l’automne!

 

Lorsque l’automne se pointe
Je ressens une certaine tristesse
Comme si je devais faire mes adieux
À quelqu’un qui part pour longtemps
Et qui assurément va me manquer.
Pourtant je n’aime guère la chaleur
Mais j’aime ce qu’elle rend possible
Comme les baignades
Les promenades en bateau
La clarté du jour qui s’étire
Les vents doux
Les soirées tièdes…

 

L’automne se présente
En rougissant d’abord quelques feuilles
Les journées deviennent plus courtes
La température plus fraîche.
Bien sûr, plus le temps avance
Plus le spectacle est grandiose!
Alors je ferme portes et fenêtres
J’affiche un sourire
Et j’accueille l’automne
Comme un sursis
Comme un invité spécial
Juste avant que s’installe le grand froid.

 

nikellenica
27-09-16

 

0c2a5e70