Histoire à finir

Une histoire comme il y en a parfois…
Trop souvent
Une histoire triste et noire, la garder sous silence, non!  Puisqu’elle existe!

tomber

Histoire à finir

 

C’est une histoire comme il y en a parfois…

 

Une de ces histoires bouleversante et désespérée
Une descente pieds et poings liés, les yeux fermés
Un plongeon en droite ligne, complètement raté
Un (couler à pic ) sans filet, sans parachute
Une vol plané brisé par une chute.

 

C’est une histoire comme il y en a parfois…

 

Une de ces histoires tourmentée et vécue
Une dégringolade aux confins de l’inconnu
Là où les problèmes n’existent plus.
C’est une histoire à fendre l’âme
La signature d’un drame.

 

nikellenica
28-07-17

 

58e035f0------sep

a6a944656904c2591cebf380aab97787

11376161_1438579639782772_481779521_npensées sur le web

Et la terre tient bon!

flow-1716446_640

Et la terre tient bon!

Les plus petites cheminées des maisons alliées
aux gigantesques cheminées des usines vomissent
à elles seules des tonnes et des tonnes de fumées
toxiques. Pendant que les moyens de transport crachent
leur CO2 dans l’atmosphère, les déversements de pétrole
et de matières dangereuses dans les cours d’eau continuent
de faire les manchettes.

 

Oui, mais on crée des emplois! Le libre-échange demande
que l’on multiplie les ressources, les exploitations,
les récoltes, les élevages d’animaux.

 

On creuse des mines à ciels ouverts, on exploite les sables
bitumineux, on multiplie les éoliennes, les barrages
hydro-électriques, on extrait les gaz de schistes.
Alors que du côté agricole, on pulvérise insecticides,
herbicides et purin. Puis on met à nu nos forêts.

 

Radioactivité
Pluies acides
Gaz à effets de serre
Réchauffement climatique
Pollution de la nappe phréatique
Sols et cours d’eau contaminés
Animaux et insectes en voie d’extinction
Cancers, maladies, virus

 

Les dommages sont irréversibles!
Sans espoir de guérison!

 

Et la terre tient bon… et pour combien de temps?

nikellenica
27-01-17

c543eca2

citation_67999

Les voleurs de vie

knife-376381_960_720

Noir

 

Un éclair déchira le ciel de Manchester
Puis le rouge s’écoula de la plaie
Éclaboussant le pont de Londres.
Les voleurs de vies recouvrirent les visages
Du blanc de la terreur puis les corps du noir
De la mort. Ils attaquèrent par-derrière
Comme le font trop souvent les lâches
Imposant la grisaille des jours de deuil,
Mais ils n’éteindront jamais Le jaune lumineux
Du soleil ni n’atténueront le bleu pur du ciel!

 

 

Voleurs de vie

Personne n’est à l’abri
De vous, voleurs de vie!
Vous êtes des tueurs d’innocents
Vous radicalisant
Pour mettre en avant-scène
Vos coeurs remplis de haine.
Vous volez la vie des gens
Lâchement et gratuitement!
Nul ne possède la vérité
Martyrs, vous ne gagnez rien!
Vous mourez pour rien. Point!
Le monde appartient à chacun et à personne!
La vie ne se prend pas, elle se donne!
Avec vos bombes, vos couteaux, vos camions-bélier
Vous croyez pouvoir conquérir le monde entier!
Mais le monde continuera sans vous
Il ne s’arrêtera jamais même avec vous.
Vous serez poussière dans le néant
Sans récompenses et sans avenants.
Vous vous éteindrez tel un feu de paille
Sans aucune valeur ni aucun mérite
Car vous êtes des voleurs de vie!

 

nikellenica
06-06-17

 

Comment rester insensible devant tout ce gâchis!
Mes pensées à tous les blessés et aux parents des victimes.
citation-on-compare-parfois-la-cruaute-de-l-homme-a-celle-des-fauves-c-est-faire-injure-a-ces-derniers-fiodor-dostoievski-134401