Voguer

Image : Anna sur Pixabay

Voguer 

Y a-t-il un endroit où l’on ressent autant la solitude que sur un voilier perdu au milieu de l’océan? Voguer à l’aveugle en ne voyant rien ni personne apparaître à l’horizon. Voguer en ayant pour seule compagnie le son des vagues et du vent, puis parfois le silence infini des jours et des nuits où la mer se fait calme. Les nombreuses années écoulées sont désormais derrière, alors que voguent devant les années qu’il reste sans jamais entrevoir la fin. Il y a bien le soleil, le ciel, l’eau et les soirs de pleine lune ainsi que les nuages qui surplombent la vie, tantôt blancs et légers, tantôt noirs et menaçants. Voguer… et continuer de voguer jusqu’au jour de l’épuisement.

nikellenica
20-09-22

À l’écart

Image : Etienne L. de pixabay

À l’écart

 

À l’écart d’un monde

où tout bouge trop vite…

Je n’arrive plus à suivre le mouvement.

Je scrute montagnes et vallées

là où se rejoignent les hauts et les bas

je n’arrive plus à les distinguer.

Je vois clair et j’entends bien!

Or, je ne comprends toujours pas. 

Les mots qui se rendent jusqu’à moi

sont dans une langue étrangère.

Le monde avance, et moi je reste là

planté dans le sol qui m’a vu naître

les racines bien ancrées dans mon passé.

 

nikellenica
06-08-22

Être seul


Image : S.Hermann& F.Richter de pixabay

Être seul

Être seul

Le vague à l’âme

Une canne pour appui

À l’écoute du silence…

Être seul

Sans compagnie

Sans soutien ni contacts

À traîner son ennui…

Être seul

Sans voix et sans âge

Le visage dans l’ombre

Silhouette anonyme.

Être seul

Sans personne

Au milieu du désert

Assoiffé de tendresse…

Être seul 

À vivre ses jours

Pour finir sa destinée

Tout fin seul…

nikellenica 

20-07-22

Victimes de mots

Image : tilixia de Pixabay

Victimes de mots

Il y a des mots qui ne devraient jamais être dits

Des mots que l’on ne devrait jamais entendre!

Des mots aussi froids que l’acier d’un couteau

Aussi tranchants qu’une lame affûtée.

Sous l’effet de la drogue, de l’alcool ou de la colère,

Ces mots irréfléchis ont été vomis pour faire mal.

Si ces mots ne tuent pas,  ils pénètrent 

Les fibres du coeur, laissant des traces profondes 

Enracinées à jamais dans la mémoire.

Attention, une fois que ces mots ont été dits! 

Il est déjà trop tard!

nikellenica
02-07-22

Inséparables

Inséparables

 

Quand l’union forme un tout

Depuis autant d’années

Quand le lien est scellé

Fidèle et inébranlable

Comment pourraient-ils

Exister l’un sans l’autre?

Quand les deux ne font qu’un

Soudés l’un à l’autre

Enlacés l’un dans l’autre

Les séparer ne pourrait 

Que les briser…

 

nikellenica
1-05-22

Papillon bleu nuit


image : Smimbipi de Pixabay

Papillon bleu nuit 

 

Le papillon bleu nuit

Possèderait-il une âme?

Porterait-il en lui la vie d’après

Comme on porte un enfant à naitre?

Il virevolte avec grâce et légèreté

Effleurant le monde des vivants

Et la lumière azurée du Ciel se réfléchit

À travers la transparence de ses ailes

Créant ainsi des reflets bleutés dans la nuit

Comme des âmes exécutant une dernière danse

Juste avant de disparaitre à jamais

Emportant le secret de la vie après la mort.

 

nikellenica 
14-04-22

Soleil d’hiver

Image : nikellenica

 

Soleil d’hiver

 

Le soleil est apparu

Au ras des toits enneigés

La mine décolorée

Dans la froideur hivernale

Comme un fantôme captif

Entre les branches écorchées.

 

Le soleil est apparu

Non loin des clochers de l’église

À peine visible 

Dans la grisaille quotidienne

Telle une faible lueur d’espoir

Sur le monde désespéré.

 

nikellenica
26-02-22

Le mur



Image : Pexels

Le mur

 

Je croyais que nous étions proches

Que nos coeurs battaient au même rythme

Que nous avions le même regard

La même vision, le même langage.

Je croyais que nous étions proches

Que nous respirions le même air

Que nous partagions les mêmes valeurs

Les mêmes sentiments, le même sang.

Mes poèmes étaient là, épars 

Attendant le moment d’être lus

Et pourtant, ils ne suscitèrent 

ni l’intérêt ni même la curiosité.

Je croyais que nous étions proches

Mais je frappai un mur d’indifférence.

 

nikellenica

22-02-22

Elle s’en va la vie!

Elle s’en va la vie!

 

Elle s’en va la vie

Rompant le fil 

Fragile qui la retenait 

Telle une plume portée par le vent

Désertant le corps froid

Qu’aucun soleil ne pourra réchauffer.

Où es-tu maman?

Je ressens un vide immense

Un silence qui me glace

Te reverrais-je un jour?

En deuil de maman

Je garde à jamais dans mon coeur

Les dimanches après-midi

Les partages et les rires

Des années de souvenirs!

Elle s’en va la vie

Dans un dernier souffle

Que nul ne peut retenir

Comme la fleur cueillie dans un jardin

Exhalant toujours son parfum

Mais qui ne reviendra plus.

Comme un éblouissant papillon blanc

S’envole maman vers un monde

Que j’espère meilleur…

 

nikellenica  
26-01-22

L’année 2022

image : Gerd Altmann

 

L’année 2022

 

Il y a des années

Qui passent et que l’on oublie facilement.

D’autres qui restent dans la mémoire longtemps.

On voudrait tous(tes)

Que les années covid soient vite effacées

De plus que la nouvelle année soit épargnée.

 

À tous ceux (celles) qui ont perdu un être cher!

À ceux (celles) qui ont pleuré, qui ont souffert!

À tous ceux (celles) qui ont eu des ennuis de santé!

À ceux (celles) qui n’ont pas été choyé(e)s cette année!

Je souhaite que l’année 2022 

Soit une année exceptionnelle! 

Que la joie soit plus forte que la peine.

Que la santé l’emporte sur la maladie.

Que l’amour comble vos vies.

 

À tous ceux et celles qui me lisent depuis longtemps

Qui me liront ou qui me lisent en ce moment.

Bonne et Heureuse Année 2022!

 

nikellenica
01-01-22

sur le web