Au fil de l’eau

ruisseau

Au fil de l’eau

 

Affaiblie, je me retrouvai tout à coup loin
de mon bien-être habituel. Je fus prisonnière
dans l’eau trouble jonchée d’obstacles bloquant
le flux de mon énergie vitale. Tournent et tournent
les vertiges, du mal de mer aux remous. Je m’échouai,
impuissante. Je désirais très fort retrouver
la limpidité de l’eau fraîche dans laquelle je baignais
les jours d’avant, alors que les jours qui suivirent
perturbèrent ma quiétude. Il me tardait de recouvrer
mon autonomie et de pouvoir poursuivre ma route.
Je rêvai souvent de pluies abondantes qui gonfleraient
les eaux m’ouvrant la voie, mais il n’en fut rien.
Je devais donc compter sur les forces qu’il me restait
pour me frayer un passage à travers l’épreuve. Ce n’est
qu’en retrouvant mon équilibre que je pourrai à nouveau
chanter la vie tel le ruisseau enfin libre de couler…
au fil de l’eau.

 

nikellenica
09-01-17
0_80a74_f124d07c_m
Publicités

17 réflexions sur “Au fil de l’eau

  1. Merci chère Lucia pour ton commentaire, c’est un poème que j’ai écrit après qu’un fâcheux virus m’ait retenue au lit pendant un bon moment. Merci d’avoir aimé.
    Bisous du coeur aussi ❤

    J'aime

  2. J’aime bien la comparaison que tu fais entre l’eau et le corps affaibli que se trouve embourbé dans les eaux fangeuses de l’épreuve.
    Parler de l’épreuve par métaphore adoucit la force de nos maux.
    Je souhaite bon courage et sérénité à la personne à qui s’adresse ce texte.
    Bonne journée Nicole
    Bisous du coeur ♥

    J'aime

Vous aimez? Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s