Des mots pour dire « je t’aime! »

notes-600483_640

Des mots pour « je t’aime! »

 

Il n’y a pas cent mots pour dire que je t’aime!
J’ai pourtant essayé, cela revient au même.
Que j’y mette mon coeur, cela n’évoque rien
Que des mots sans valeur, un vieux chant sans refrain.

 

Je pourrais fredonner, je t’aime à tous les temps!
Je t’aime encore autant, je t’aime autant qu’avant.
Je t’aime dans mon lit puis quand la nuit s’essouffle
Je t’aimerai demain jusqu’à l’ultime souffle.

 

Il n’y a pas cent mots pour dire que je t’aime!
C’est vrai, je chante faux, de plus j’écris de même!
Faire rimer l’amour, je ne sais toujours pas…
Trouver les mots tout court, je n’y arrive pas.

 

Je pourrais fredonner en poésie l’amour!
Composer en tout temps, à toute heure du jour
Mais ma plume écrit mal sur les mauvaises notes
Très loin de refléter l’amour que je te porte.

 

Il n’y a pas cent mots pour dire que je t’aime!
Poétiser l’amour, c’est bien là mon problème.
Je t’aime doucement à l’oreille glissé
Cela vaut tous les mots que je pourrais trouver.

 

nikellenica (alexandrins)
16-10-16

taime-animated2

Pensées

On peut faire comme si la guerre n’existait pas, parce qu’elle ne nous touche pas de près, mais ceux qui la vivent, savent qu’elle existe bel et bien. nc

guerre

 

Comme c’est vrai! On retient parfois nos paroles pour ne pas mettre le feu aux poudres. Il suffit de dire ce que l’on pense vraiment pour que tout explose! nc

a1

La guerre!

soldat

La guerre!

 

On a rasé ma maison
Je dors à même la terre.
On a noirci l’horizon
Pour laisser entrer la guerre!

 

On m’a déraciné
Du sol de mon enfance.
On m’a dépossédé
En toute indifférence.

 

Tout partout, la mort est là
Menaçante en permanence.
Tôt ou tard, elle viendra
Pour faucher mon existence.

 

Mourir au nom de quoi?
Une guerre insensée!
Des soldats au combat
Pour une paix supposée.

 

Y aura-t-il une fin?
Je me nourris d’espérance.
J’ai peur dans l’instant qui vient
De sombrer dans la démence!

 

Je ne suis rien pour mon pays
Pas plus que cette inerte pierre.
Le seul lieu où vraiment je suis
C’est sur la tombe de mon père.

 

nikellenica
29-09-16

791006colombes1