Déjà l’automne!

sun-622740_640

Déjà l’automne!

 

Lorsque l’automne se pointe
Je ressens une certaine tristesse
Comme si je devais faire mes adieux
À quelqu’un qui part pour longtemps
Et qui assurément va me manquer.
Pourtant je n’aime guère la chaleur
Mais j’aime ce qu’elle rend possible
Comme les baignades
Les promenades en bateau
La clarté du jour qui s’étire
Les vents doux
Les soirées tièdes…

 

L’automne se présente
En rougissant d’abord quelques feuilles
Les journées deviennent plus courtes
La température plus fraîche.
Bien sûr, plus le temps avance
Plus le spectacle est grandiose!
Alors je ferme portes et fenêtres
J’affiche un sourire
Et j’accueille l’automne
Comme un sursis
Comme un invité spécial
Juste avant que s’installe le grand froid.

 

nikellenica
27-09-16

 

0c2a5e70

Pensées

On peut tout faire pour l’argent…

Pourtant, on emporte jamais l’argent en terre.

L’argent mène le monde par le bout du nez… nikellenica

 

image sur le net1424423996-argent

 

Aurons-nous assez de temps pour faire ce que l’on a envie de faire?

Pas de temps à perdre…

Parfois, il est trop tard.

Est-il vraiment trop tard pour changer les choses?

Le monde lance un signal de détresse avant qu’il soit trop tard! nikellenica

 

image sur le nettumblr_l2iy6wBCHG1qzr5kvo1_500

Croire

nature-669592_640

Croire

 

Je n’y crois plus
J’ai perdu la foi
Je ne rêve plus
Je me demande pourquoi !
C’était hier, demain est déjà là…
Si c’était à refaire, je ne recommencerais pas.

 

Il y a trop de Dieux !
Les enfants sont des rois.
On feint d’être heureux
Les couples ne durent pas.
On ne respecte pas
Ni les gens ni les lois.
Chacun pour soi!

 

L’argent, encore l’argent!
On pense consommations.
On néglige l’important
On bosse pour des illusions.
Mensonges et corruptions
Pourrissent les nations
Sans exception!

 

Les riches sont plus fortunés.
Les pauvres le sont trop.
Tous les petits salariés
Peinent à payer leurs impôts.
Comme si l’argent coulait à flots
On boit à même le goulot
Il n’y a rien de trop beau!

 

Pour s’exprimer
On doit porter une muselière
Si l’on veut parler
On doit peser les mots pour le faire!
La liberté première
C’est d’abord de se taire!
Petites misères!

 

On veut la paix et l’amour!
Un monde sans histoires.
Le retour des beaux jours
Ce serait fou d’y croire!
De promesses en déboires
Il reste très peu d’espoir.
Or, il se fait tard!

 

nikellenica
31-08-16

a9e693e2