Le temps, le temps!

Scaled ImageLe temps, le temps!

 

Dès que l’on voit le jour
S’enclenche le compte à rebours.
Jusqu’à ce qu’arrive la fin
Le temps reste incertain.
Très vite, on se met à grandir.
Trop vite, on se met à vieillir.
Bien vite, on fait face à mourir.
Le temps ne peut nous affranchir.
La vie se compare à un éclair
Le passé à un courant d’air.
La mort fait penser à l’oubli
Le temps ressemble à l’infini.

 

nikellenica
29-06-15

199035jskdaz1rdu

15 commentaires sur « Le temps, le temps! »

  1. « Le temps qui passe est un ami précieux qui nous dépouille du superflu »…
    Le temps nous échappe … Tu décris si bien cela par tes mots ..
    Belle et agréable semaine, bisous

    J’aime

  2. Oui, c’est très juste. Belle pensée! 🙂

     » En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux.  » (Mark-Aurèle)

    Merci Fripon et bon dimanche

    J’aime

  3. Bonjour Fripon, la vie passe si vite que je n’ai pas eu le temps de la voir dit-on souvent… c’est ce que je ressens présentement, et plus je vieillis, plus le temps semble aller encore plus vite parce que j’ai moins de temps devant que derrière. Comme tu le dis,on peut s’efforcer de voir cela autrement en savourant chaque moment, la vie nous paraîtra moins courte et en fin de vie dire  » merci  » parce que tous n’ont pas la chance de vivre longtemps. Jeunes ou vieux, on ne sait pas quand viendra le jour, ne plus y penser serait la solution.

    Bisous et merci pour ton bel écrit.

    J’aime

  4. Bonjour Écrit-Libriste, merci pour ton commentaire qui reflète bien le sens de mon poème. Ce temps contre lequel on ne peut absolument rien. Ce temps qui ne s’arrête jamais et qui se poursuivra inlassablement même sans nous.

    Amitiés et bisous

    J’aime

  5. Mais si on prend souvent le temps
    de savourer tous les instants
    que la vie nous offre en passant.

    Le temps ne nous semble pas court
    et nous sommes heureux chaque jour
    de dire au soleil : « bonjour ».

    La mort devient vite une amie
    quand on arrive en fin de vie.
    Il nous reste à lui dire : « merci ».

    Et si le temps reste incertain
    tendons, à nos amis, la main
    pour adoucir nos lendemains.

    J’aime

  6. Une émouvante évocation, avec le ton juste, court, efficace, factuel et poétique, avec toutes ces petites images d’un quotidien enfui mais qu’on revoit pourtant comme si c’était hier. Ah si seulement on pouvait s’empêcher d’y penser, à ce sentiment d’impuissance qu’on éprouve face au temps qui passe et emporte tout sur son passage !

    Amicales pensées

    J’aime

Vous aimez? Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s