Promenade automnale

Cliquez sur l’image pour voir un petit vidéo de mon chien Oskar

Scaled Image

Publicités

L’invisible

Scaled Image 4

L’invisible

 

Comment oublier ces yeux froids

qui ignoraient ma présence?

Ces lèvres scellées

d’où ne sortait aucun son?

Tous ces gestes d’impatience

puis cet air d’indifférence qui me faisait si mal?

Mon coeur dépérissait en carence d’amour.

À vide d’affection, mon âme pleurait.

J’étais un accroc à la vie, une ombre au tableau.

Sans visage et sans nom, je m’efforçais d’exister.

nikellenica

04-10-14

0yng0bwh