Ces filles et ces femmes

Cliquez sur la rose pour entendre mon poème lu par Elyse

Scaled Image 11

Ces filles et ces femmes

Il arrive parfois lorsque tombe la nuit
Qu’on voit des loups rôder près de la bergerie
Alors que quantité de papillons de nuit
Se brûlent les ailes au contact de la vie.

Elles sont souvent proies de la fatalité
Car elles sont jolies, mais aussi trop fragiles.
Si leurs charmes leur font courir mille dangers
Leur seule faute alors serait d’être nées filles.

C’est pour aimer et être aimées qu’elles sont nées.
Non! pour être brisées aux mains d’êtres infâmes.
Elles furent piégées, violées et maltraitées
Leur plus grand malheur fut celui d’être des femmes.

Et ce sont nos filles, nos femmes, soeurs et mères
Dont les âmes ont fui hors des roses meurtries.
Leurs vies déracinées par rage meurtrière.
Nous entendrons encore et à jamais leurs cris.

Pour elles
nikellenica (alexandrins)
09-08-08
Merci Élyse

a9e693e2

4 commentaires sur « Ces filles et ces femmes »

Vous aimez? Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s