Le dernier vers

Le dernier vers

 

Quand se posera la colombe

Sur le dernier de mes écrits

Plutôt qu’orner de fleurs ma tombe

Quand se posera la colombe

Déposez des mots sur ma tombe

Des poèmes à l’infini

Quand se posera la colombe

Sur le dernier de mes écrits.

 

Que résonne la poésie

En écho jusqu’au paradis

Telle une douce mélodie

Que résonne la poésie

À la mémoire de ma vie

Avant l’arrivée de l’oubli

Que résonne la poésie

En écho jusqu’au paradis.

 

nikellenica  (2 triolets )
25-08-20

external-content.duckduckgo

Ainsi va la vie…

day-1552119_640

Ainsi va la vie…

 

Quand la nuit pâlit

Le jour se pointe.

Puis les jours passent

Les semaines s’écoulent

Les mois s’effritent

Et l’année prend fin.

Quand le jour s’éteint

La nuit s’installe.

Hier s’en va

Demain s’en vient.

 

Ainsi va la vie…

 

nikellenica
22-08-20

external-content.duckduckgo-1

Trou noir

Photo Mathéo JBT
Si vous ne voyez qu’un grand trou noir sans issues devant vous qui vous attire, levez les yeux et voyez la possibilité que vous avez d’y échapper. nikellenica

Trou noir

 

Il y a dans ce trou noir

Quelque chose qui accroche le regard

Une profondeur sans limites

Où une mystérieuse force nous incite

À nous y laisser tomber.

 

nikellenica
18-08-20

Sur le web
Sur le web

Trouver les mots

Trouver les mots!

 

Ces mots sont comme la mer

Ils défilent sur les vagues

Vont et viennent et divaguent

Parfois arrosés d’écume

Sous une nappe de brume

Et je ne les trouve point.

 

Ces mots sont comme le ciel

Ils se voilent de nuages

Maîtrisent le camouflage

Parfois inondés de pluie

Au fil des intempéries

Et je ne les trouve point.

 

Ces mots sont comme les fleurs

Ils fleurissent sous ma plume

Enluminent et parfument

Parfois teintés d’harmonie

En gerbes de poésie

Et je les retrouve enfin!

 

nikellenica (heptasyllabes)
01-08-2020

Oeil critique

Oeil critique

 

Où est le gros bon sens, l’important dans la vie?

Pourquoi remplit-on le temps de pleurnicheries?

Toujours les mêmes refrains, les mêmes chansons

Les mêmes vétilles, les mêmes vieux démons.

 

On ne demande plus, on revendique

On ne soupèse plus, mais on critique.

On ne pense plus, on suit le courant

On ne s’efforce plus, on laisse en plan.

 

Le monde reste à l’envers en permanence

Le moi est revenu en toute puissance.

Moi je sais, moi je prends, moi je ne veux pas

Le monde n’a pas changé d’un iota.

 

nikellenica
14-07-20

Et… le retour

person-1retour209310_640
Et… le retour

 

Disparue, la liberté absolue
En tout temps la distanciation
Sinon, le couvre visage maison
Et… le retour à la vie s’effectue.

 

Des jours et des jours de paralysie
Maladie, chômage et pertes d’emploi
Maintenant, on donne le coup d’envoi
Et… la relance de l’économie.

 

Aimer mieux les animaux et nos frères
Questionnements existentiels
Si l’on revenait à l’essentiel
Et… l’envie de prendre soin de la terre.

 

On nous grise avec de belles paroles
Promesses de changements importants
Mais vite, tout redevient comme avant
Et… les paroles et l’espoir s’envolent.

 

nikellenica (décasyllabes)
22-06-20

external-content.duckduckgo-1

intentions

facilitésur le web

change-2933032_640.jpg

La fin du jour

coucher soleil-5265252_640

La fin du jour

 

Un spectaculaire coucher de soleil
Coincé entre la lumière et l’ombre
Rosit le ciel d’été après une journée torride.
Le soir s’amène tel un soulagement
Répandant un peu de sa fraîcheur
Sur le jour qui s’endort à l’instant.

 

nikellenica
18-06-20
external-content.duckduckgo

chaleur

external-content.duckduckgoSur le web

Pays

world-map-1748403_640

Pays

 

Y a-t-il un train qui part
Vers un pays sans ombres
Un pays sans dangers
Qui serait aussi blanc que neige?
Y a-t-il un avion qui se rend
Dans un pays vierge
Un pays aseptisé
Où l’on respirerait de l’air pur?
Y a-t-il un bateau qui s’en va
Vers un pays étranger
Un pays encore épargné
Où l’on pourrait vivre en paix?

 

nikellenica
24-05-20
732562ff

Déconfiner

crow-2191180_640

Déconfiner

 

Déconfiner
Redécouvrir la liberté
Si précieuse et fondamentale.
Faire de grandes promenades
En passant par les boutiques
Les restaurants et les crémeries.
Suivre le bord de l’eau
Admirer la nature retrouvée
Se réchauffer sous le soleil
Courir pour rattraper le printemps.
Déconfiner
Sagement sans trop d’éclats
Avec tout juste ce qu’il faut de crainte
Sans câlins ni rapprochements
Mais toujours avec l’espoir!
Avoir le sentiment de revivre
La sensation de recommencer à zéro
Comme une seconde chance.

 

nikellenica
11-05-20

external-content.duckduckgo

L’avant, le pendant et l’après

mask-5008671_640

 

L’avant, le pendant et l’après

 

C’était un monde où tout bougeait vite.
Un monde bâti autour de soi, chacun pour soi.
Un monde où le temps était calculé à la minute près
Où l’argent, le plaisir, la consommation et les voyages
Étaient tout ce qui importait.

 

Pendant que l’homme reste confiné
Devenu la proie d’un prédateur invisible.
Les animaux se promènent librement.
Les fleurs s’étalent au-delà des plates-bandes.
La nature récupère les espaces qu’on lui a volés.

 

La reprise de la vie normale se fera timidement.
La crainte persistera sans doute un bon moment.
Les priorités ne seront peut-être plus les mêmes.
L’après dépendra de ce que l’homme aura appris
Et surtout de ce qu’il voudra bien changer.

 

nikellenica
15-04-20
external-content.duckduckgo-1