Blog

En vedette

blog

2b1bfe24rosepoetephoto nikellenica,  pensée trouvée sur le web!
Publicités

Comme la rose arc-en-ciel

rosearcenciel

Comme la rose arc-en-ciel

 

Vous vous attendez à ce que je donne le meilleur
de moi-même toujours et en tout temps,
mais ne vous y fiez pas trop!
J’ai perdu en chemin ma compassion,
ma bonté et surtout ma naïveté.
Je ne ressens plus la culpabilité!
Je n’ai plus de remords!
Comme la rose arc-en-ciel,
je suis colorée, douce et tendre,
mais je possède aussi des épines.
Puisque toute bonne chose a une fin,
la rose finit par se flétrir et du même coup
 cesse de parfumer la vie.

 

nikellenica
07-07-19

cfcpaqnk

Sans retour

life-3089646_960_720

Sans retour

 

Petit oiseau à un vol de la mort
voit le reflet du ciel à travers la fenêtre.
D’un vol précipité, frappe la vitre.
Forte méprise qui lui vaudra la vie.
Adolescent à un plongeon de la mort
dans une zone interdite à la baignade.
Plonge et ne remonte plus à la surface.
Folle témérité qui lui vaudra la vie.
C’est ainsi… La vie ne tient qu’à un fil!
Un seul instant, suffit pour traverser de l’autre côté.
C’est trop peu, c’est trop court…
Un claquement de doigt et
aucune possibilité de revenir en arrière.

 

nikellenica
26-06-19

753aac01

Nouvelle vie!

sunrise-3766728_960_720

Nouvelle vie!

 

Un premier pas, puis un deuxième
suivi de beaucoup d’autres plutôt incertains.
Malgré maints regrets, quelques déceptions
et autant d’envies de reculer.
Enfin un changement s’opère!
Au moment où l’on n’y croyait plus… Voilà
que le Soleil se lève sur un paysage différent.
Après qu’une tornade eut tout emporté de l’ancienne vie,
un bonheur sans nuages apparaît dans toute sa splendeur!

Une nouvelle vie commence…

 

nikellenica
11-06-19

Szpnap-1

Je n’écrirai plus

monde

Je n’écrirai plus

 

Je n’écrirai plus sur la tristesse
Ni sur les jours où plus rien ne va
Et s’il n’y a que de la détresse
Je n’écrirai tout simplement pas.

 

Je n’écrirai plus sur les orages
Ni sur les gens qui ont le coeur froid
Et s’il n’y a que de gris nuages
Je n’écrirai tout simplement pas.

 

Je n’écrirai plus sur la misère
Ni sur ceux qui perdent leur combat
Et s’il n’y a que famine et guerre
Je n’écrirai tout simplement pas.

 

Désormais, j’écrirai sur la joie
Sur l’espoir, l’amour et le bonheur
Et s’il n’y a que des rabat-joie
Je feindrai rires et bonne humeur.

 

Désormais, j’écrirai sur les anges
Sur la foi, l’étoile et l’arc-en-ciel
Et s’il n’y a que de mauvais anges
Je feindrai la sainteté du Ciel.

 

Désormais, j’écrirai sur la vie
Sur le plaisir, l’art et la douceur
Et s’il n’y a que des tragédies
Je feindrai un monde bien meilleur.

 

nikellenica (enneasyllabes)
24-05-19

 

3f60651e

Trop jeune pour mourir

nature-dead-1180189_960_720
Trop jeune pour mourir

 

Dans la force de l’âge
C’est trop tôt pour mourir
Trop jeune pour partir
Pour le dernier voyage.

 

La mort frappe à tout âge
Sans avertissement
Comme un grand coup de vent
Fauche le vert feuillage.

 

Le film noir de tristesse
D’une vie qui s’éteint
Du jour au lendemain
Dans la verte jeunesse.

 

Pourquoi lui? Pourquoi elle?
Par ce printemps pourri
L’oiseau n’a plus son nid
S’envole l’hirondelle!

 

nikellenica (hexasyllabe)
08-04-19
Scaled Image

Esquisse du printemps

printemps-1166564_960_720

Esquisse du printemps

 

Le soleil de plus en plus intense
s’acharne à noyer l’hiver.
Avec un peu de retard, les perce-neige
pointent leurs têtes en fleurs.
Le gel de la nuit et la chaleur du jour
font couler la sève sur l’écorce tiède
des arbres encore engourdis.
J’ai troqué mes vêtements chauds
pour des vêtements plus légers.
Sourire aux lèvres, visage offert
au soleil, j’ai conscience que
mon moral se réchauffe.
Sous le couvert de la neige, j’entends
le glouglou de la terre qui se réveille.
L’hiver fond lentement! Or
mes adieux restent froids.
Plus vite il quittera, plus vite
je humerai le printemps.

 

nikellenica
05-04-19

0_e14d1_846c5f15_L

Chut

woman-2868727_960_720

Chut!

 

Je m’efforce de ne pas ressentir
ces émotions qui serrent la gorge
puis tous ces moments de grandes déceptions
qui sapent le moral et torturent l’esprit.
Je refuse de ruminer mes malheurs et mon chagrin.
Je n’accepte plus les hypocrisies
ainsi que les dialogues de sourds.
Je ne veux plus entendre prétextes et excuses
ni avoir à décortiquer les paroles à double sens.
Je veux me protéger de tout ce qui fait mal.
Je tourne le dos pour cacher ma vulnérabilité
Mais on tente tout de même d’égratigner mon coeur.
Je voudrais crier ma frustration et je reste silencieuse
quitte à me laisser briser.

 

nikellenica
14-03-19

 

2906426475_1